Patrimoines singuliers de Gigny

Gigny

patrimoines-singuliers-gigny-2014

Du 12 juillet au 17 août 2014

Pour la cinquième exposition estivale présentée, les habitants du village et des environs, et aussi ceux et celles qui aiment le village, son histoire et son patrimoine, ont répondu individuellement à la question: « Pour vous, qu’est-ce qui évoque Gigny ou votre vie à Gigny? ». Une approche singulière, vivante et touchante, qui revisite la préhistoire et l’histoire, le patrimoine et la vie des habitants de ce lieu pas si banal que ça. Un clin d’oeil aussi à l’ancienne école qui accueille l’exposition le temps d’un été!

Cette exposition s’enrichit de la présentation des recherches archéologiques, d’un retour sur le XXe siècle, d’un regard sur les réalisations des couturières et brodeuses du village, d’oeuvres d’artistes contemporains inspirés par le lieu, d’ateliers et de conférences.

Voici quelques exemples : l’attirail de pêcheur avec lequel le petit Michel Vernus venait pêcher dans le Suran ; les souvenirs de Lucienne Caillon institutrice dans l’école du village pendant 35 ans ; la petite cloche offerte en souvenir aux habitants du village en 1952 lorsque la troisième cloche, Clémentine, fut hissée dans le clocher ; les magasins d’autrefois, les fêtes, les travaux de la campagne… Il y a aussi une fête de famille à Gigny en 1997, des tableaux peu connus représentant Gigny, le regard d’Hélène de Dijon qui a découvert le village avec les bannières brodées pour le 1100e anniversaire de la fondation de Cluny et la première exposition dans l’ancienne école en 2010. Il y aura d’autres propositions à découvrir dans l’exposition. Ne serait-ce que les installations artistiques d’Agnan Kroichvili, Janice Wimmer et Rémi Regazzoni.

Jean-Pierre Bordiau, qui accompagne « Patrimoines singuliers » depuis 2003, a tourné début juin des entretiens avec des participants à l’exposition. Grâce à lui, nous entendrons Marcel Vuillemey raconter les fouilles de la grotte, occupée par l’Homme depuis 150 000 ans. Nous marcherons avec les randonneuses du mardi après-midi et découvrirons avec elles, comme avec Sylvie Debras qui réalise le magazine de balade En vadrouille,  les beautés du paysage de Gigny. Bien d’autres surprises sonores enrichiront cette nouvelle exposition complétée par un beau programme destiné à tous.

 Un livret illustré gardera la trace de cette belle aventure collective. Il sera disponible fin juillet.

 Regards contemporains
Janice Wimmer et Rémi Regazzoni nous invitent à passer à table: surprise!
On retrouvera aussi le tableau de l’ancienne école, revisité par Agnan Kroichvili.
Des oeuvres de ces artistes sont également présentées dans le logis abbatial de Baume-les-Messieurs.

Informations pratiques

Ancienne école de Gigny
Place du Chapitre
39320 Gigny-sur-Suran

Conservation départementale du Patrimoine
17, rue Rouget-de-lisle
39039 Lons-le-Saunier Cedex
03 84 87 33 69
juramusees@cg39.fr
www.juramusees.com

Le programme

- Samedi 12 juillet, 16h30:

Les reliques de saint Taurin en l’église de Gigny.

Présentation par le Père Armand Athias et David Billoin, INRAP.

- Samedi 12 juillet, 18h:

Inauguration de l’exposition.

 

- Jeudi 24 juillet de 10h à 12h et de 14h à 16 dans l’ancienne école. Gratuit.

Atelier dalles funéraires et plaques gravées

Avec cet atelier épatant, découvrons la modernité des gravures médiévales et modernes.  Grands et petits repartiront avec ce qu’ils auront réalisé pendant l’atelier animé par Agnan Kroichvili.

- Jeudi 24 juillet à 16h: annulé pour raison de santé

Gigny : le prieuré revisité

Les recherches archéologiques récentes et travaux de restauration de l’église ont modifié la physionomie des lieux et enrichi la compréhension  de l’histoire de l’abbaye et de l’évolution de ses bâtiments au fil des siècles.

Présentation par Christian Sapin, CNRS.

→ Christian Sapin étant hospitalisé, la visite commentée sur l’abbatiale de Gigny à la lumière des dernières recherches sera assurée à 16h ce jeudi 24 juillet par Marie-Jeanne Lambert, conservateur départemental, avec Sylvie Roy-Lebreton, historienne. RV à 16h devant l’église.

- Jeudi 24 juillet à 21h en l’église de Gigny:

Festival « Bouche à oreille ».

Pièces de concert de Rameau avec Chiara Banchini.

Programme du festival sur www.festival-jura.com/

- Samedi 26 juillet de 15h à 19h:

Apprenons la Dentelle de Cluny.

Les Dentellières de Cluny partagent leur art et tissent des liens entre Gigny et Cluny. Gratuit.

La suite le 2 août.

 - Samedi 26 et dimanche 27 juillet:

Randonnée Gigny-Châtel-Gigny :  sur inscription, une superbe balade de Gigny à sa dépendance de Châtel (commune de Gizia), dont le promontoire domine la Bresse.

Départ devant l’église de Gigny, le 26 à 8h30.

Visite possible des expositions au retour.

Hébergement possible à Châtel.

Contact : Châtel-Accueil

06 63 15 34 08

j.roux903@laposte.net

 

- Samedi 2 août de 15h à 19h:

Apprenons la Dentelle de Cluny.

Les Dentellières de Cluny partagent leur art et tissent des liens entre Gigny et Cluny. Gratuit.

- Dimanche 17 août à 15h et 17h:

Projection sur grand écran des films des entretiens avec les habitants du village et de ceux qui aiment le village présentés dans l’exposition.

Ouvert à tous. RV à l’ancienne école.

Horaires

Du 12 juillet au 17 août 2014

Tous les jours de 15h à 19h

Tarifs


Entrée gratuite

 

Des expositions à voir aussi

« De pierre en pierre » : dans le prolongement des expositions présentées à Gigny et Baume-les-Messieurs depuis 2009,  Agnan Kroichvili revisite les dalles funéraires du XIIe au XVIe siècle conservées dans les réserves du  Musée archéologique de Dijon à deux pas de Saint-Bénigne. Exposition du 14 mai au 24 aopût

http://www.dijon.fr/

« L’abbaye de Baume ; regards croisés » : au logis abbatial, découvrons un pan de l’histoire des abbayes jurassiennes et les œuvres d’artistes inspirés par les lieux: Martin Becka, Josette Coras, Agnan Kroichvili, Rémi Reggazoni, Janice Wimmer et Christelle Fillod qui avait exposé à Gigny l’année dernière. Jusqu’au 12 octobre.

www.juramusees.com/