Paul Rebeyrolle et la Jeune Peinture. Héritage de Courbet

Musée de l'Abbaye, Saint-Claude

Du 1er juillet au 27 novembre 2016. Prolongation jusqu’au 31 décembre 2016

Prolongation Exposition Paul Rebeyrolle au Musée de l'Abbaye

Paul Rebeyrolle, né le 3 novembre 1926 à Eymoutiers (Haute-Vienne) et mort le 7 février 2005 à Boudreville (Côte-d’Or), est un artiste majeur du XXe siècle qui ne cessera de réinventer la peinture réaliste pour laquelle il se sera engagé auprès du critique d’art Jean Bouret et de son Manifeste de l’homme témoin à partir de 1948, accompagnant d’autres artistes : Bernard Lorjou, Yvonne Mottet, Michel Thompson et Michel de Gallard.

En contrepoint des natures mortes, ou portraits – faisant partie de la collection du Musée de l’Abbaye – réalisés dans les pas d’un réalisme sans concessions hérité de Courbet, l’exposition présente des œuvres qui prolongent son attachement à représenter le vivant sous ses formes les plus audacieuses. Triturant la matière, Rebeyrolle inscrit à même la toile son combat qui l’amènera à intégrer des matériaux organiques à ses peintures. De ses huiles aux détails saisissants, de facture plus classique témoignant de l’admirable dextérité de l’artiste, aux peintures matiéristes, l’exposition tente de suivre le parcours de l’homme à travers ses œuvres.

Exposition-Paul-Rebeyrolle

Paul Rebeyrolle, à l’honneur également cette année au Petit Palais (Dans l’atelier. L’artiste photographié, d’Ingres à Jeff Koons), et son œuvre peint sont présentés sous un aspect moins connu au musée de l’Abbaye, avec des œuvres de ses premières années d’activité artistique.

Les thèmes des portraits, natures mortes et paysages sont abordés principalement durant sa période passée aux ateliers de la Ruche à Paris, de la fin des années quarante à 1958.

Les œuvres de cette période sont peu connues, car ses œuvres matiéristes plus tardives seront les plus exposées et achetées par les collections publiques et privées. Quelques pièces plus matiéristes provenant, en partie, de l’espace Rebeyrolle à Eymoutiers, sont également intégrées au parcours.

Ces années ont été pourtant déterminantes. Elles verront émerger des univers artistiques forts autour du groupe dit de L’homme témoin et de son Manifeste (Bernard Buffet, Guerrier, Bernard Lorjou, André Minaux, Paul Rebeyrolle, Simone Dat, Michel Thompson) qui prônait un retour à la figure, soutenu par le critique d’art Jean Bouret.

Dans l’exposition à Saint-Claude, une peinture de Simone Dat, première épouse de l’artiste et peintre également, resitue des thèmes chers aux artistes de la Jeune Peinture : replacer l’homme au centre de la peinture au sortir de la Seconde Guerre mondiale, tout en revisitant des thèmes classiques (nature morte, portrait, paysages) et en utilisant des teintes s’approchant d’une palette aux tons sourds et terreux.

Pour en savoir plus

Infos pratiques :

Coordonnées


Musée de l’Abbaye / Donations Guy Bardone – René Genis
3 place de l’Abbaye
39200 SAINT-CLAUDE
03 84 38 12 60 / Fax : 03 84 42 25 37
contact@museedelabbaye.fr
www.museedelabbaye.fr

Horaires


. Du mercredi au dimanche de 14h à 18h.
Groupes sur réservation : de 10h à 12h et de 14h à 18h.
. Vacances scolaires, toutes zones confondues (hors juillet et août) : tous les jours de 14h à 18h.
Groupes tous les jours sur réservation : de 10h à 12h et de 14h à 18h.
. Du 1er juillet au 31 août : Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Groupes tous les jours sur réservation.
. Fermeture le 01/11.

Tarifs


- Plein tarif : 6 €
- Pass Juramusées : 4 €
- Tarif réduit : 5 € (chômeurs, étudiants, handicapés)
- Enfant de 7 à 18 ans : 4 €
- Enfant de moins de 7 ans : gratuit
- Tarif famille (2 adultes + au moins 1 enfant > 7 ans) : 15 €
- Groupes (à partir de 10 personnes) : visite guidée (sur réservation) : 6 € / visite libre : 5 €.
- Pass musée de l’Abbaye / Musée de la pipe et du diamant : en vente à l’Office de Tourisme et sur sites.