Actualités

Le pass sanitaire est obligatoire dans les musées à partir du 21 juillet

Conformément aux dispositions légales en vigueur, à compter du mercredi 21 juillet, un pass sanitaire pour les  plus de 18 ans sera à présenter à l’entrée des musées avec une pièce d’identité.  Les jeunes de 12 à 17 ans pourront se présenter sans pass sanitaire jusqu’au 30 août 2021. Le pass sanitaire consiste en la présentation numérique ou papier, d’une preuve sanitaire au choix parmi les trois suivantes :

– une attestation de vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet
– une attestation de test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48h
– le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Pour en savoir plus sur les conditions d’obtention du pass sanitaire, nous vous invitons à prendre connaissance des informations publiées sur le site du gouvernement.

La lecture du QR Code de votre application ou de votre document ne donnera accès qu’à votre identité et à votre date de naissance, sans aucune autre donnée confidentielle. Aucune donnée ne sera conservée. Ce traitement est pleinement conforme aux règles nationales et européennes sur la protection des données personnelles et soumis au contrôle de la CNIL.

Patchwork et vieux outils

Dans le cadre de la ferme Louise Mignot restaurée par les Amis du Grandvaux vernez découvrir des créations originales des Pattofils et des outils anciens.

Ouvert du 25 juillet au 15 août du mercredi au dimanche de 15h à 18H30

Pasteur et les dinosaures : enquête d’un passionné

C’est un Louis Pasteur inattendu qui est évoqué dans cette exposition :  un « mordu » de dinosaures !

A l’époque, les découvertes des grands reptiles fossiles se multiplient et Louis Pasteur n’échappe pas à l’engouement lié à leur gigantisme. Il les étudie, les dessine, les enseigne même.

Derrière cette surprise, il y a un jeune homme curieux qui se nourrit de toutes les disciplines, scientifiques ou non.

Cette appétence pour la géologie, la paléontologie, la cristallographie mais aussi cet attrait pour le dessin et la peinture vont petit à petit fournir les germes qui permettront l’éclosion d’une vocation scientifique hors du commun.

Cette exposition souhaite entrainer le visiteur à faire ce rapprochement incongru entre Pasteur, ce savant « made in Jura » qui cherche encore sa voie et cet âge jurassique, marqué par l’apogée des grands reptiles dont les dinosaures, qui ne cesse d’enflammer les imaginations et la réflexion.

De touches artistiques en petites découvertes, une enquête intimiste pour susciter un état d’esprit, curieux, ouvert, décalé, enthousiaste et scientifique !

Mais quelle histoire! (saison 1) Arbois 12000 – 500 av. JC

Premier volet d’une exposition ambitieuse qui retrace, à la lumière de récentes découvertes, l’implantation progressive de l’Homme aux alentours d’Arbois, territoire singulier, celui d’une  reculée qui fait le lien entre la plaine et le premier plateau du Jura.

Installés dans la vallée, les hommes trouvent parfois refuge sur les hauteurs ou dans les grottes. Les sources salées, présentes à Grozon et à Salins, sont sans doute dès le début une ressource propice aux échanges avec d’autres populations.

Dans la saison 1, le parcours commence au musée d’art, Hôtel Sarret de Grozon, par la Préhistoire  : indices sporadiques du Paléolithique (12 300 – 9 700 av J.C.), occupation mésolithique (9 700 – 5 300 av. J.C.)  des derniers chasseurs-cueilleurs  et enfin le Néolithique des premiers agriculteurs (à partir de 5000 av. J.C.).

Au musée de la vigne et du vin du Jura est évoqué la séquence suivante dite des âges des métaux jusque -500 av JC.  L’occupation de la grotte des Planches à la fin de l’Age du Bronze est un témoin exceptionnel. Quant aux tumulus de la forêt des Moidons, ils nous permettent de suivre les rites funéraires tout au long de la période.

Coté pratique, la ville d’Arbois a mis en place un pass pour pouvoir visiter l’exposition de plus de 150 objets (silex, poteries..) en entier!

100 RIRES, LA FABRIQUE À RIRES

Pour fêter ses 100 ans, la Vache qui Rit vous propose 100 Rires ! Une exposition où vous allez découvrir des sourires, des secrets, des histoires, des anecdotes, que renferment les milliards de boîtes rondes déjà produites dans le Jura.

Il y a 100 ans, à Orgelet, Léon Bel invente le fromage fondu en portion. Génial publicitaire, il habille ses boites d’une vache hilare inspirée de l’emblème d’un régiment ravitailleur de viande pendant la première guerre : la Wachkyrie en dérision des valkyries de la mythologie nordique.

En 100 ans, la boite a eu mille visages.  Cette petite boîte ronde, vous allez jouer avec, découvrir ce qu’il y a vraiment dedans… Sur les murs, en vitrine, en archive, en vidéo, en gâteau géant !

La Vache qui rit est aussi une grande voyageuse qui maitrise les langues du monde entier, à vous de découvrir les multiples façons de partager le rire à travers le monde. À ce sujet, saviez-vous que l’on rit en disant « 55555 » en Thaïlande ?!

Cette exposition est à découvrir à plusieurs, car c’est La Vache qui rit qui le dit, « plus on est de rieurs plus on rit ! »

Le château d’Arlay est ouvert

Le château d’Arlay propose des visites du château, du parc et de la cave. Comme partout, les consignes de sécurité sanitaire sont respectées permettant ainsi de découvrir ce lieu. Un site historique et viticole majeur de la région.

Ouvert tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00,

sachez que les visites durent environ 1 heure pour le château et 1 heure pour le parc.

Renseignements et téléphone au 03 84 85 04 22

le musée des maquettes à nourrir et à courir le monde est ouvert

Il plait aux petits comme aux grands ! Le musée des maquettes à nourrir le monde est ouvert et attend son public.

Un bâtiment rempli de maquettes bois, de tableaux, une nouvelle exposition de maquettes en fer et même la reproduction d’une ancienne scierie plus vraie que nature.

Installé route de Lons à Clairvaux-le-Lacs sur plus de 1 000 m2, le musée est ouvert en juin, tous les jours de 14h30 à 18h00 et en juillet-Aout de 10h00 à 18h00.

Septembre : Dimanche de 14h00 à 18h00 Pour les visites le matin consulter le site
Semaine du 01 au 15 de 14h30 à 17h00

 

Exposition Néolithique. LES VILLAGES DE CHALAIN & CLAIRVAUX, PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ.

Du 4 juin au 14 novembre 2021

Cet été, le musée des Beaux Arts de Lons-le-Saunier  vous propose un voyage au Néolithique (5 300 – 2 300 av. J.-C.), cette période décisive de la Préhistoire où l’Homme devient producteur de ses ressources végétales et animales et se sédentarise. Il construit les premiers villages et produit de nombreuses innovations techniques. Il met également en place les premiers réseaux d’échanges à longue distance.

Dans le Jura, les palafittes de Chalain et Clairvaux-les-Lacs sont les témoins exceptionnels de cette époque. Ils ont fait l’objet de fouilles pendant une quarantaine d’années par une équipe dirigée par Anne-Marie et Pierre Pétrequin. Les milliers d’objets mis au jour et la très riche documentation qui les accompagne retracent de manière très précise le mode de vie il y a 5 000 ans. La conservation exceptionnelle des matières organiques (bois, fibres végétales, etc.) fait de ces collections des témoins particulièrement précieux.

Des objets remarquables issus de ces fouilles, habituellement conservés dans les réserves du musée, sont ici présentés pour la première fois au public.

Exposition : CUECO journal d’un peintre

Jusqu’au 12 septembre 2021

Henri Cueco (1929-2017) est un acteur majeur de la peinture en France, et l’un des artistes “historiques” de la collection contemporaine du musée de
Dole. L’exposition n’est pas une rétrospective à proprement parler, mais elle réunit un grand nombre de séries et de périodes de l’œuvre de Cueco.
Elle est pensée comme un journal, celui d’un artiste qui a fait de sa vie un véritable carnet de voyage introspectif, d’images et de récits.

Aussi attentif aux choses simples du quotidien, aux luttes politiques, aux paysages ou à l’histoire de la peinture, Cueco livre une œuvre singulière qui met à mal à la fois la dimension élitiste de l’art et la figure du génie. Toute sa vie il aura cherché à restituer non “le réel”, mais ce qu’il appelle “l’expérience du vécu”.

Exposition coproduite avec le musée de l’Abbaye Sainte-Croix des Sables d’Olonne,
Le Transpalette – Centre d’art contemporain de Bourges, La Box – École nationale supérieure d’art de Bourges,
et le Carré – Scène nationale et Centre d’art contemporain du Pays de Château-Gontier.

Musée des Beaux-arts de Dole
85 rue des arènes 39 100 DOLE
05 84 79 25 85

Exposition : Si la sculpture m’était contée

Du 19 mai au 6 novembre 2021

L’exposition  2021 invite le public à partir en voyage avec Gino, vieil artisan d’art mosaïste à la découverte de l’univers des artisans et artistes sculpteurs.
Le premier lieu où Gino s’arrête est Copeauville. Il en profite pour se rendre dans des ateliers afin d’admirer le travail en cours ainsi que des réalisations de personnages sculptés.
Inspiré par cette émulation, il continue sa route à la quête d’autres matériaux mis à l’honneur. Il passe ainsi par le fief de Metallica, le pays de Souffle-verre, le comté d’Art-Gilles et la forteresse de Pierropolis.
Fasciné par les merveilles qu’il y déniche, Gino se dit en conclusion : « Une tesselle n’est rien toute seule, c’est l’ensemble des tesselles qui crée l’image. »
Ce qui signifie que tous les artisans d’art sont tous des maillons de la chaîne du savoir-faire, c’est ensemble que la machine peut tourner grâce à la transmission.
Cette exposition révèle la grande diversité de l’univers de la sculpture. Le public peut découvrir notamment les œuvres de 5 meilleurs ouvriers de France, deux lauréats du concours des ateliers des arts de France, et beaucoup d’autres talents. La richesse créatrice, la maîtrise du geste et la diversité  font de cette exposition, une véritable richesse de savoir-faire où rayonne l’excellence des métiers d’art.

 

Atelier des savoir faire de Ravilolles
HORAIRES D’OUVERTURE
Mai / Juin : Du mardi au samedi de 13h30 à 18h00
Juillet / Août : Tous les jours de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h30

TARIFS 
Adultes 6 € / Enfants (6-18ans) 4 € / Enfant (-6 ans) Gratuit /
Etudiants – chômeurs 5 €
Famille (2 adultes et au moins deux enfants + 6 ans) 16 €
Chaque visiteur devra porter un masque son entrée dans la structure.

 

Menu