Eglise de la Charité sur Loire

Les sites Unesco de Bourgogne Franche-Comté

Au milieu du XIème siècle, l’abbaye de Cluny créa le prieuré de La Charité. Cet établissement eut très vite un rôle essentiel dans l’expansion de l’ordre clunisien. Au XIIème siècle, l’église Notre Dame mesurait 120 mètres de long, le clocher Sainte Croix 72 mètres de haut et la nef 27 mètres de haut.
Plus de 400 dépendances permirent à La Charité de devenir «la fille aînée de Cluny». Malheureusement, un grand incendie détruit une partie de l’église en 1559. En 1695, le Prieur Colbert fit reconstruire quatre travées de la nef et les piliers du transept. La renommée de l’église Notre Dame est principalement due à la richesse de son décor sculpté.
Les colonnes et les chapiteaux du déambulatoire, le bestiaire du chœur et les arcatures hautes sont caractéristiques de la richesse de l’inspiration clunisienne. En 1998, l’église Notre Dame est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial par l’UNESCO en tant qu’étape majeure sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle en France. La tradition veut que les pèlerins aient pris l’habitude de profiter de «la charité des bons pères», donnant ainsi son nom à la cité. Membre du réseau européen des Centres Culturels de Rencontre, La Charité sur Loire associe à un site remarquable, le prieuré, une thématique forte, le mot et la création, avec une programmation culturelle de qualité.

Place Saint Croix
58400 La Charité -sur-Loire
03 86 70 15 06

Menu