Jean-Charles Pichegru

Les jurassiens célèbres

Né le 16 février 1761 aux Planches-près-d’Arbois

Il fait ses premières études au collège d’Arbois et sa philosophie à l’école militaire de Brienne en Saône et Loire et devient répétiteur au collège militaire de cette même commune où il donne des leçons à Napoléon Bonaparte. A partir de 1789, sa carrière militaire évolue rapidement : Commandant d’un bataillon de volontaires du Gard, Général de Brigade, Général de division, commandant en chef de l’armée du Rhin et général en chef de cette même armée du Rhin.

Quelques relations ou trahisons plus tard, Pichegru est arrêté et condamné à être déporté en Guyane. Après son évasion, il rejoint Londres puis l’Allemagne. Quelques années plus tard, il participe au débarquement en Normandie (1804) mais livré par l’un de ses anciens officiers, il est arrêté et emprisonné dans la prison du temple à Paris. Le lendemain matin il est retrouvé pendu dans sa cellule.

Certains diront que l’armée l’avait sublimé mais que la politique l’aura perdu.

Menu