Louise de Constant

Les jurassiennes célèbres

Née le 4 juin 1792 à Brevans

Femme de lettres

Après avoir passé son enfance dans le Jura (à Brevans), elle part à Besançon où elle apprend l’anglais et l’allemand. Quelques temps après, elle compose ses premiers vers qui paraissent dans le journal « Journal des Dames » puis, en 1812, écrit son premier roman Laure et Montalde.

Après de nombreuses déceptions amoureuses, elle épouse un militaire de 20 ans son ainé. Se montrant souvent changeante et impétueuse, elle refuse de suivre son mari dans ses diverses garnisons et se remet à écrire Alphonse et Mathilde (1815) et Pascaline (1819) tout en retrouvant un ami d’enfance du nom de Charles Nodier.

Elle obtient plus tard la place de directrice des Postes à La Flèche et vient y habiter tout en poursuivant l’écriture de plusieurs ouvrages dont « Deux femmes ».

Ce dernier ouvrage restera, selon beaucoup, un document témoignant d’un moment de la sensibilité française.

Elle meurt en 1860 à La Flèche.

Menu