Les site et musées

Maison du Peuple / Saint-Claude

Des hommes et des savoir-faire

Haut-Jura
NL

Een eeuw geschiedenis van coöperaties en arbeiders in de Jura, voor iedereen toegankelijk.

Het volkshuis werd in september 1910 geopend. Voor plaatselijke militante coöperatieleden, mutualisten, vakbondsleden en socialisten vormde dit de belangrijkste fase naar de bevestiging van een nieuw model voor samenwerking. Er ontstond toen een volledig nieuwe filosofie met grote ontwikkelingen op sociaal, politiek en vakbondsgebied. Waarom dan niet alle verschillende activiteiten onder één dak samenbrengen? Geïnspireerd op het sociale model en het bouwkundig concept dat in de Belgische arbeidersbeweging is ontstaan, was het Volkshuis – Maison du Peuple – de zetel van de voedselcoöperatie ‘La Fraternelle’.
Tijdens een bezoek aan de permanente expositie ‘Archeologie van een droom’ maakt u kennis met dit bijzondere verleden, de bouwkundige interpretatie van een allesomvattende filosofie over een rechtvaardige, solidaire maatschappij, de concrete verwezenlijking van een sociale utopie. Het volkshuis is nu een multidisciplinaire culturele instelling, een gedenkplaats, een centrum voor verspreiding en creatie van hedendaagse kunst: film, jazz, theater, beeldende kunst, drukkerij en verblijfplaats voor kunstenaars.

DE

In diesem Haus wird eine Ausstellung zur Geschichte der Genossenschaftsbewegung und der Arbeiterschaft im Jura gezeigt.

Das im September 1910 eröffnete Volkshaus „Maison du Peuple“ war für die engagierten Gewerkschafter, Sozialisten und Genossenschaftler eine wichtige Etappe der Umsetzung ihres kooperativen Ansatzes. Damals entstand eine ganz neue Philosophie sowie Gesellschafts- Politik- und Gewerkschaftskultur. Und da schien es einleuchtend, alle entsprechenden Akteure unter einem Dach zu vereinen. Inspiriert durch das Gesellschaftsmodell und das in der belgischen Arbeiterbewegung entstandene strukturelle Konzept bildete das Volkshaus den Sitz der Lebensmittelgenossenschaft „La Fraternelle“.
Beim Besuch der Dauerausstellung Archäologie eines Traums erhalten Sie einen Einblick in dieses einzigartie Phänomen der Vergangenheit: der strukturelle Ausdruck eines globalen Ansatzes zu einer gerechten, solidarischen Gemeinschaft, die Umsetzung einer gesellschaftlichen Utopie… Das Volkshaus ist heute ein vielseitig genutztes Kulturhaus, ein Ort der Erinnerung und eine Schaffensstätte für Künstler, das sich so verschiedenen kulturellen Bereichen widmet wie Theater, Jazz, Kino, Bildende Kunst, Druck…

EN

A century of Jura cooperative and worker’s history accessible to all!

Inaugurated in September 1910 for local members of the cooperative movement and fraternal organisations, trade unionists and socialists, this House of the People was an essential building block in creating an original form of cooperation. It allowed a whole philosophy, and social, political and union culture to develop. And what better than to bring all these different activities together under the same roof? Inspired by the social model and architectural concept developed in the Belgian worker’s movement, the House of the People was also the headquarters of the food cooperative « La Fraternelle ».
The permanent exhibition Archéologie d’un rêve (Archaeology of a Dream) explains this special moment in time, the architectural expression of widely-held ideas on a fair and community-focused society, the concrete realisation of a social utopia. Today, the Maison du Peuple is a multidisciplinary cultural centre, a memorial to another time but also a place for contemporary performance and creativity: cinema, jazz, theatre, visual arts, printing, and artists’ studios.

FR

L’histoire de ceux qui ont transformé l’histoire…

La Maison du Peuple était le siège de la coopérative d’alimentation « La Fraternelle » ; elle constituait pour les militants coopérateurs, mutualistes, syndicalistes et socialistes locaux, l’étape essentielle de l’affirmation d’une forme originale de coopération.
L’exposition permanente « Archéologie d’un rêve », aborde ce passé singulier, l’expression architecturale d’une pensée globale sur une société équitable et solidaire, la réalisation concrète d’une utopie sociale. La Maison du Peuple est aujourd’hui un espace culturel pluridisciplinaire, lieu de mémoire, de diffusion et de création contemporaine : café associatif, cinéma (plusieurs dizaines de films par an), théâtre, musiques/D’Jazz au Bistro (concerts toutes les semaines), atelier de sérigraphie/artothèque, archives, boutique (Les différentes propositions à découvrir à la vente, sont issues des productions les Éditions La fraternelle, celles réalisées par le groupe de bénévoles de l’Espace arts plastiques et également des dépôts-ventes en rapport avec la Maison : des estampes à tous prix, des livres d’artistes, des tote bags, des carnets, des CD & vynils…)

Un véritable lieu de vie, de culture et d’échanges…

 

En savoir plus

La Maison du peuple de Saint-Claude est l’un des derniers témoins bâtis de l’histoire du mouvement ouvrier dans le Jura. Dévolue aujourd’hui à l’animation culturelle, elle conserve une dimension patrimoniale forte  pour perpétuer la mémoire de son action coopérative au service des syndicalistes, mutualistes, coopérateurs et autres animateurs du combat ouvrier. Elle pérennise dans ces murs l’action d’éducation populaire portée autrefois par les maisons du peuple et les bourses du travail.  Son histoire est indissociable de celle de la coopérative La Fraternelle. Celle-ci s’inscrit en droite lignée d’un cercle ouvrier fondé à la fin des années 1870, transformé en coopérative d’alimentation en 1881. Ses statuts rédigés en grande partie par le socialiste Henri Ponard la distinguent, ses ambitions surpassent largement les contours de la simple coopérative ouvrière et visent à l’émancipation des travailleurs. Ils portent à l’époque des pratiques d’auto-organisation révolutionnaires : ils prévoient ainsi que les bénéfices générés par la vente des produits seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. Ces caisses de solidarité, préfigurations de la Sécurité sociale mise en place quelque cinquante ans plus tard, visent également à abonder un fonds de mécénat culturel et sportif au service de l’éducation populaire. L’activité économique s’avère florissante jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. De nombreux membres de la Fraternelle seront alors déportés payant leur implication dans la Résistance.  La Maison ravitaille les habitants et les maquisards, édite des tracts et journaux clandestins. Certains de ces membres sont actifs dans l’organisation d’une partie des maquis du Haut-Jura et de l’Ain. Elle connaîtra ensuite un long déclin de ses activités, entre 1975 et 1985. Avec l’avènement de la grande distribution, la plupart des coopératives doivent mettre la clef sous la porte. Les années 1980 voient la fin d’une utopie. En 1984 les administrateurs des coopérateurs du Jura contraints à la fusion créent une association, La Fraternelle, à laquelle ils confèrent la propriété de la maison et la mission de « perpétuer le souvenir de l’action » et d’«assurer la pérennité et la continuation» de cette action, surtout dans le domaine de l’«éducation populaire».

Infos pratiques

Maison du Peuple
12 rue de la Poyat
39200 Saint-Claude

Tél. 03 84 45 42 26

Mail. la.fraternelle@maisondupeuple.fr

www.maisondupeuple.fr

Juin 2020
Le café ouvert au public à partir de 18h00
L’artothèque et la boutique : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h00 à 11h15 et de 13h30 à 17h00
Les visites guidées reprendront pendant les vacances d’été, les mardis et jeudis à 16h30
Français et anglais

Services

  • Boutique
  • Salle de cinéma
  • Restaurant ou café
Visite guidée adulte – 6,00€ /
Pass JuraMusées – 4,50€ /
Visite guidée moins de 16 ans – 2,50€ /
Visite guidée par groupe (4 personnes au moins) – 5,00€ /
Accessible aux personnes à mobilité réduite.

En savoir plus

Découvrir à proximité

Menu